ca bouge en Espagne!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ca bouge en Espagne!

Message par alterka le 27/5/2011, 15:50

Chronique d’un mouvement horizontal, par Juan Luis Simal

Pendant la semaine qui a précédé les élections du 22 mai ont eu lieu des protestations pacifiques dans les villes de toute l’Espagne, relayées à l’extérieur du pays, et qui ont réuni des milliers de personnes. Elles ont été baptisées de diverses manières, dérivées des plateformes qui les ont promues, des appellations utilisées pour les dénommer dans les réseaux sociaux, et de la presse : Democracia Real Ya (Une vraie démocratie maintenant), mouvement 15-M, #spanishrevolution, Indignados (Indignés), acampadasol (campement Sol), tomalaplaza (Prendslaplace), nonosvamos (Nousnepartironspas), yeswecamp etc.


Rassemblement à Barcelone(cc)Nora Gonsalvis Il s’agit d’un mouvement horizontal de citoyens qui ne représentent qu’eux-mêmes. Ils ont décidé de se réunir, en marge de tout parti et de tout syndicat, pour protester et débattre face à une classe politique qui, selon eux, ne les représente pas. Tout a commencé le dimanche 15 mai, avec des manifestations dans les principales villes espagnoles, convoquées par une plateforme indépendante de création récente : Democracia Real Ya. La protestation visait les mesures prises par le gouvernement après l’explosion de la crise financière, sous la devise « Nous ne sommes pas des marchandises aux mains des politiques et des banquiers ». À Madrid, après la manifestation, un groupe de jeunes décident de rester Puerta del Sol, mais ils sont délogés par la police le deuxième jour. Le 17 mai, de manière spontanée, un nombre plus important de personnes se concentre sur la place pour y passer la nuit, et d’autres campements surgissent dans beaucoup d’autres villes (cf. la carte des campements). Le mouvement s’accroît de manière exponentielle les jours suivants, sous l’impulsion de dynamiques internes et des réseaux sociaux. Des milliers de citoyens de tous milieux s’unissent aux concentrations, au sein desquelles aucun drapeau ni aucun signe politique n’est montré. Aucun leader n’apparaît parmi ces personnes, et une rotation s’instaure pour désigner les porte-parole qui répondent aux questions de la presse. Le campement de la Puerta del Sol, devenu le symbole de la mobilisation, improvise une efficace organisation par assemblées et se construit comme un petit village autosuffisant, qui subsiste grâce aux donations anonymes des habitants, seulement acceptées si elles sont en nature, car tout apport monétaire est refusé. Aussi bien à Sol que sur les autres places du pays, de nombreuses assemblées sont réunies, dans lesquelles la parole est donnée à tous. Des décisions sont prises sur les étapes suivantes, ainsi que sur les manifestes et les communiqués.

Le mouvement dénonce la perte de légitimité de la démocratie et réclame une régénération politique. Parmi ses revendications les plus immédiates figure la réforme de la loi électorale, destinée à lui conférer un caractère plus proportionnel, à cesser de favoriser le bipartisme et à exiger que les partis retirent de leurs listes les candidats les plus compromis dans des scandales de corruption.

Le défi le plus important posé par le mouvement au système s’est posé lorsque la Commission électorale a interdit les rassemblements lors de la « journée de réflexion » et du jour des élections. Les « indignés » ne reconnaissent pas la décision, s’appuyant sur le fait que le droit constitutionnel de réunion prévaut sur toute autre considération. Finalement, la police n’est pas intervenue. Une fois les élections passées, les acteurs du mouvement ont décidé de continuer dans les rues avec l’objectif d’exporter vers les quartiers des villes le modèle de démocratie directe mis en pratique tout au long de la semaine.


avatar
alterka

Messages : 277
Date d'inscription : 18/05/2010
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://antisystmescolaire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ca bouge en Espagne!

Message par Admin le 27/5/2011, 19:02

Intéressant.
Et quel est ton avis plus "personnel" par rapport à tout ça.
Penses-tu que la visée d'une amélioration de la démocratie devance le coté négatif du mode d'expression par le blocage, à tendance haineuse de cette insurrection ?

Approuves-tu leur refus de voter ?...

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum