Le repli sur soi religieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le repli sur soi religieux

Message par alterka le 2/11/2010, 14:32

lepoint.fr : Quelle leçon tirez-vous du sondage de La Croix qui révèle que les deux tiers des Français restent attachés à leur identité catholique ? Christian Terras : Cela confirme ce que je pensais déjà. Ce sondage donne tort à ceux qui déplorent la perte des valeurs et des références catholiques depuis le concile Vatican II (octobre 1962-avril 1963 et qui a contribué à la modernisation des pratiques de l'Église, NDLR). Ces groupes traditionalistes ont un discours récurrent : pour eux, l'Église a bradé son identité en dialoguant trop avec le monde moderne. Ils déplorent la perte de la morale familiale, l'augmentation du nombre de divorces, les revendications homosexuelles, qu'ils jugent inacceptables, irrecevables. Ils s'offusquent aussi du fait que la société ne fasse pas référence à Dieu, notamment au travers de la devise de la République, "Liberté, égalité, fraternité". Eh bien, à la faveur de ce sondage, on voit bien que les gens peuvent se réclamer de valeurs chrétiennes sans être arc-boutés sur des revendications identitaires.
peut-on critiqer l'islamisme quand on se reconnait là dedans?
http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-12-30/interview-christian-terras-il-faut-une-grande-reforme-institutionnelle-et/920/0/409514
avatar
alterka

Messages : 277
Date d'inscription : 18/05/2010
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://antisystmescolaire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le repli sur soi religieux

Message par Admin le 2/11/2010, 15:04

Jesuis heureux des résultats de ce sondage. mais l'accosiation christianisme/islamisme est-elle pertinente?
Je pense que les deux religions sont différentes. Avant l'Occident dominait, aujourd'hui on évolue vers l'égalité. Cette différence de culture a entrainé un mépris de la part des occidentaux, nous en payons aujourd'hui les conséquences. Mais l'évolution intégriste est à mon avis due à cette différence de culture, et donc pas comparableà celle du chrisitianisme maintenat je pense aussi que la notion de "Djihad" est dangereuse et qu'on a tort de l'introduire.

Les dérives sont donc dues aux fondamentaux musulmans en opposition aux fondamentaux plus appréciables du christianisme (qui est aujourd'hui bien épuré de son dogmatisme) et pas des différences évoques.

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum