L'abolition du système monétaire

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'abolition du système monétaire

50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 2

L'abolition du système monétaire

Message par Nihil le 29/8/2010, 17:22

Rappel du premier message :

Tiré de "Nouvelle société" dont référence: http://antisys.forums-actifs.com


L'abolition du système monétaire est le point de départ du changement sociétal.

C'est l'argent qui fournit les moyens du pouvoir et de la survie."ZeitgeistII"

Quand un docteur dit: "Je pense que votre rein doit être retiré" je ne sais pas s'il essaye de se payer un yacht ou si mon rein doit être retiré.

C'est difficile (pour ne pas dire presque impossible) dans un système monétaire de faire confiance aux gens!

Monétarisme = corruption voulue ou subit.

C'est la garantie pour ceux qui ont créé et/ou favorisé le système en place de rester aux commandes "les oligarques actuels".

L'homme moderne, en majorité, court pourtant incessement après l'argent ou tout ce qui s'y rapporte, se plaignant inlassablement du système en y participant activement.

Toute personne prétendant vouloir changer la société sans commencer à vouloir abolir le système monétaire est incompétente à cette tâche ou cache d'autres intentions que celles réellement annoncées.

Il est presque inutile de donner une éducation à vos enfants puisque le fonctionnement social actuel est basé sur l'argent. C'est le système monétaire, qui dans la plupart des cas, éduque vos enfants.
Vous ne pouvez, au mieux, que le constater avec impuissance!

Nihil
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Re: L'abolition du système monétaire

Message par Ysaline de Montmirail le 2/10/2013, 15:31

Voilà. Vous êtes donc à imaginer un système auquel tous devraient se plier.

Mais il existe une bonne vieille monnaie qui échappe à toutes les manipulations gouvernementales : les pièces d'or et d'argent.

Avec ça, vos économies sont à l'abri de toute catastrophe financière.

Ysaline de Montmirail

Messages : 20
Date d'inscription : 21/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://montmirail.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par laoshi le 3/10/2013, 09:37

Je crois que la confiance aux monnaies métalliques ( même or ou argent...) vient de l' illusion quant à la valeur réelle des unités d'échanges.

Quelle que soit la monnaie, elle ne vaut que par la confiance qu'on lui apporte et en fin de compte ne vaut que dans la mesure où elle permet d'acheter. Avant l'usage de la monnaie, il faut créer des richesses et susciter le désir d'acquérir ces richesses ( biens ou services) !!! , sinon la monnaie ne sert à rien.

    Le prix des choses  tient plus au désir subjectif qu'on en a qu'à leur coût de production ( d'où l'erreur marxiste)

   Imaginons deux hommes perdus dans le désert et à la veille de mourir de soif. Chacun ayant dans son sac à dos " un secours" de même poids. L'un a de l'or, l'autre a de l'eau. Quel est le sac à dos le plus désirable et pour lequel les deux hommes risquent de se battre ?

      Selon les civilisations, les coutumes,  les publicités, les catastrophes diverses, la technicité ... les unités d'échange peuvent avoir des supports divers.La monnaie scripturale me semble la mieux adaptée à notre époque

    Au stade technique où nous sommes et en phase de mondialisation, je crois la monnaie fiduciaire dépassée, et même dangereuse ( Vol, mafias, manque de contrôle possible )

        Mais tout cela se discute, en comparant les effets de chaque système.

   à suivre:D

laoshi

Messages : 16
Date d'inscription : 01/10/2013
Localisation : allier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Admin le 5/10/2013, 20:48

Je pense que ton idée est très bonne laoshi (j'y avais pensé aussi alors... :p mais je savais pas que ça s'appelait "fiduciaire" et tout) Cependant, comme toutes les idées qui visent une amélioration technologique, elle ne semble pas toucher au fond du problème (elle améliore l'outil et non pas le principe qui le motive). Second problème : cette idée n'est pas une innovation alternative à "valeur ajoutée"(comme le serait par exemple l'adoption d'une politique énergétique écologique variant les modes de production) mais peut conduire à une uniformisation. Quand tu parles du FMI, avec une sincérité utopiste dont je ne doute pas, tu oublies que cette institution est représentative pour beaucoup des pays du nord, fait du favoritisme et que les pays émergents ne l'apprécient à juste titre guère.. Bref la monnaie fiduciaire est une bonne idée au départ mais qui a tendance à fondre tout le monde dans le même sac... Ce qui est - l'histoire le prouve- encore plus dangereux... Donc comme le dit Ysaline de Montmirail, ça peut être le même rêve que les élites financières et être réutilisé pour des magouilles etc. Donc à mon sens très bonne idée (je veux vraiment pas faire le rabat-joie moi aussi je suis un utopiste) mais pas avant que le peuple se soit pas un minimum réapproprié ses richesses pour que l'arme ne se retourne pas contre lui/nous.

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche

Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par laoshi le 6/10/2013, 15:44

Avec la monnaie scripturale tout transfert est contrôlable, même celui des banques.

La nouveauté vient de l'informatique et le peuple pourra contrôler car même la police de la monnaie ne pourrait être " achetée", ni les politiciens : tout se verrait.

Quand j'évoqe le FMI, c'est pour donner l'idée d'une monnaie planétaire , pour le cas où il resterait des états.

J'ai choisi un mauvais mot : disons "banque d'échanges internationnaux" de façon à pouvoir comparer les monnaies nationales et les échanger par la monnaie internationale ( qui ne doit pas être une monnaie nationale ,ex : dollar)

Un Etat ne devrait pas à avoir à emprunter à un autre, ni à la banque internationale. A lui d'équilibrer production de biens et services selon ses besoins, en créant du coup sa monnaie ou en en retirant pour éviter trop d'inflation : rôle de la banque nationale

( C'est peut-être ce que suggère, " Rêve en ergastule" lorsque les avoirs individuels, forcéments en banques " sont corrigés, chaque année, en fonction de l'économie du pays) Utopie discutable !!! C'est fait pour cela !

laoshi

Messages : 16
Date d'inscription : 01/10/2013
Localisation : allier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Admin le 11/10/2013, 21:11

Utopie discutable ? Bien sur, c'est un peu une des règles de base de notre forum..Smile 
Cependant, est une utopie ? (Ca n'en est pas moins discutable bien sur) Pas vraiment, je pense. Dans "ma" définition, utopie implique un principe en valeur ajoutée. Ici il ne s'agit que de changer un façon d'échanger l'argent. Disons que c'est moderne sans être révolutionnaire
Un nouvel ordre mondial ? Donc une véritable "utopie" ? Ça reste toujours dans le registre de l'ordre mondial, il n'y a pas d'accélération mais juste une progression uniforme.
Cela dit, une "banque mondiale", élargissant le concept du FMI, ça me parait pas une mauvaise idée. Il me semble juste que le FMI (comme la SDN avant l'ONU) manque de souffle pour les raisons que j'ai évoquées dans mon dernier post.
Par ailleurs, il me parait quand même évident que plus on virtualise une monnaie plus il est difficile de la contrôler par rapport à quand elle était matérielle...

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche

Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Ysaline de Montmirail le 12/10/2013, 23:54

Non mais que voulez-vous contrôler ? Tout pouvoir a les moyens d'agir dans l'opacité totale.

Qui a jamais entendu parler de la loi Rothschild / Pompidou avant que nous en constations le bilan catastrophique ?

Ysaline de Montmirail

Messages : 20
Date d'inscription : 21/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://montmirail.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par laoshi le 15/10/2013, 14:55

Administrateur écrit :

Par ailleurs, il me parait quand même évident que plus on virtualise une monnaie plus il est difficile de la contrôler par rapport à quand elle était matérielle
  Je peux me tromper mais je crois le contraire.

 Si quelqu'un vous paie en billets, rien ne dit d'où viennent ces billets ( vol, argent sale, fausse monnaie) et il n'y aura pas forcément de traces qu'il vous a payé ni que vous avez reçu.

S'il vous paie avec sa carte bancaire ( dès lors où il n'y aura plus de support matériel) tout sera écrit, de la provenance, de la destination, de l'heure de l'échange,du lieu de l'échange, et pour peu que la police de la monnaie s'en charge, de la nature de la transaction. Et ce qui concerne la contribution à l'Etat, à la caisse de maladie ,ou autre, sera déduit automatiquement..

Imaginez vous le commerce de la drogue avec cartes bancaires ? Voyez vous le travail au noir possible ? Pas moyen de payer sans que le prix payé ne soit marqué, avec vérification possible des assurances de l'employeur, des versements à la sécu, aux impôts et des tarifs appliqués.

      Notre monde ne changera pas, tant que banquiers, médias, politiciens, seront des mafieux indétectables, tant que les destructeurs d'humains, par alcool, drogues, vente d'armes, exploitation de la prostitution, dessous de tables... resteront invisibles.

     L'argent matériel n'a pas d'odeur, la monnaie électronique, elle , ne peut rien dissimuler.

Mais je suis à l'écoute de tout ce qui démontrerait le contraire, ne serait-ce que pour coincer encore plus les tricheurs !Very Happy Very Happy Very Happy

laoshi

Messages : 16
Date d'inscription : 01/10/2013
Localisation : allier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Ysaline de Montmirail le 15/10/2013, 16:25

La dictature de la vertu n'en est pas moins de la dictature.

Et rien ne prouve que vos dirigeants seront toujours vertueux.

Ysaline de Montmirail

Messages : 20
Date d'inscription : 21/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://montmirail.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Ysaline de Montmirail le 15/10/2013, 19:48

Tenez : voici ce à quoi rêve Laoshi :

http://www.express.be/business/fr/economy/la-confiscation-de-lepargne-devient-une-tendance-mondiale/196450.htm

La confiscation de l'épargne devient une tendance mondiale

par Audrey Duperron

Maintenant que le « bail-in » (c'est-à-dire le sauvetage d’une banque effectué en mettant les déposants à contribution, comme cela a été fait à Chypre, ndlr) est devenu une pratique acceptée tout autour de la planète, aucun compte bancaire et aucun fonds de pension ne sera plus jamais en sécurité à 100% », écrit Michael Snyder sur « The Economic collapse ». Il cite des exemples qui indiquent que cette pratique s’est en effet généralisée dans le monde au cours des derniers mois :

✔ Pologne : Reuters rapporte que le gouvernement polonais a annoncé mercredi dernier qu’il allait transférer à l’Etat plusieurs actifs détenus par des fonds de pension privés pour réduire la dette nationale. L’association des fonds de pension polonais a jugé que cette décision était inconstitutionnelle parce que le gouvernement s’est emparé de certains de leurs actifs privés sans leur proposer la moindre compensation.

✔ Islande. Ce pays a été salué pour sa gestion de la crise financière. Cependant, le ministère des Finances vient de proposer de limiter la garantie des dépôts bancaires à 100.000 euros. Cette mesure ne manque pas de rappeler que l’Europe a érigé la solution adoptée à Chypre (c'est-à-dire la mise à contribution forcée des déposants détenant plus de 100.000 euros en compte) en « modèle » , d’autant qu’en parallèle, des contrôles de capitaux ont été mis en place, qui ont permis de limiter les sorties de capitaux à 6 milliards d’euros.

✔ Europe. Jeudi dernier, les ministres des Finances de la zone euro ont approuvé un plan qui promeut la méthode du «bail-in» comme la méthode type pour porter secours aux banques « too big to fail » à l’avenir. Ce plan prévoit que les clients titulaires de dépôts supérieurs à 100.000 euros seront les premiers à subir des pertes en cas de tombée en faillite de la banque. Les contribuables ne seront plus mis à contribution qu’en dernier ressort.

✔ Italie. Un « bail-in » est actuellement organisé pour la banque Monte dei Paschi, la plus ancienne banque italienne. En clair, la banque ne paiera plus d'intérêt sur ​481 millions d'obligations hybrides. Ces titres ont été choisis en particulier, parce qu’ils n’offrent aucune protection ni aucun recours à leur détenteur. Les clauses de leur règlement prévoient que l’absence de paiement des intérêts de l’emprunter ne sera pas considérée comme un défaut de paiement. Il ne semble pas que ce sauvetage devrait concerner d’autres titulaires de comptes privés, mais cela montre que les officiels européens sont déterminés à appliquer la solution du bail-in en cas de chute d’une banque.

✔ Nouvelle-Zélande. Bill English, le ministre néo-zélandais des Finances est favorable à la solution chypriote pour porter secours aux banques en difficultés, qu’il a adaptée à la Nouvelle Zélande avec l’Open Bank Resolution (OBR). L’OBR prévoit qu’en cas de faillite d’une banque, tous les déposants subiront une ponction immédiate sur leur épargne pour financer le plan de secours de la banque.

✔ Canada. Le Canada est également en train de proposer la méthode du « bail-in » dans le cadre de la préparation du budget du gouvernement. Le nouveau budget propose de mettre en place un régime de bail-in pour les banques du Canada d’une importance systémique. Cette proposition est datée du 21 Mars, ce qui implique qu’elle est antérieure à la mise au point de la solution chypriote.

« Cela signifie que les gouvernements du monde considèrent désormais que notre argent constitue une partie de la solution en cas de faillite future de grandes banques », écrit Snyder.

Il n'y a plus d’endroit offrant une garantie totale pour placer son argent. Plus que jamais, il est impératif de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, et de répartir ses actifs sur différentes sortes de supports au sein de plusieurs banques/institutions financières. Ceux qui s’en abstiendront et qui placeront toute leur fortune dans une seule banque ne devront pas se montrer surpris si un jour une grande partie venait à disparaitre à la suite d’une décision officielle.


Ysaline de Montmirail

Messages : 20
Date d'inscription : 21/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://montmirail.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par laoshi le 29/10/2013, 16:27

Ysaline, écrit :

Tenez : voici ce à quoi rêve Laoshi :

Là c'est un peu fort, vraiment comparaison n'est pas raison !

Ou c'est moi qui ne comprends rien ?

Sauf que le système monétaire dont tu donnes des exemples ( monnaies fiduciaires inexistantes) n'existe nulle part, à ma connaissance.

Que, dans ma proposition de débat, les banques ne sont pas privées mais succursale de la banque nationale.

Que tout ce qui entre ou sort d'une banque y est noté : à la banque, et chez celui qui paie comme chez celui qui touche.( Et sur les ordinateurs de service)

Que les banques de différentes nations ne se prêtent pas entre elles, seules leurs banque nationales mères le font,  et la police de la monnaie , et le gouvernement y ont regard.

Que pour moi, la seule contribution individuelle est  la TVA, retirée à chaque transfert de valeurs scripturales ...

       Ma base de référence est floue à souhait ( Rêve en ergastule, sur Google) donc tu peux imaginer comme tu le veux, néanmoins l'expression " à quoi rêve Laoshi " dépasse largement ce que tu peux sérieuxement déduire de mes " élucubrations".

      Néanmoins je te remercie de débattre, même si mes rêves personnels ne te sont pas assez accessibles pour que tu les illustres de la sorte.

     Mais l'essentiel est de forumer. Merci à toi.Smile

laoshi

Messages : 16
Date d'inscription : 01/10/2013
Localisation : allier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par alterka le 30/10/2013, 11:01

Je pense qu'avant d'abolir le système monétaire au niveau internationale ou nationale, ce qui est utopique et peut s avérer dangereux comme voulait l'exprimer Ysaline, il faut déjà mettre en pratique des alternatives concrètes ici et maintenant. 
On a quelque chose qui s'étend dans un certains nombres de villes et d'arrondissements: les SEL, système d'échange locaux, où les gens s'échange des biens et des services avec des règles préétablis (selidaire.org).
Organisé des squats, c'est à dire occuper un lieu et en faire un espace de vie autonome: Voir sur le site squat.net
A part ça, quand on voit un canapé neuf que ses voisins veulent mettre à la décheterie, ouvrir un locale où l'on propose aux gens de déposer tout ce dont ils ne veulent plus se servir mais qui est réutilisable OU VENIR se servir tout simplement;

alterka

Messages : 277
Date d'inscription : 18/05/2010
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://antisystmescolaire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Admin le 31/10/2013, 11:59

Tout pouvoir a effectivement le moyen d'agir dans une opacité totale effectivement Ysaline de Montmirail mais c'est justement pour cela que je chercherais à diminuer le pouvoir de certains.. En ne donnant pas un nouvel outil à ceux qui en abusent avec un système avec lequel ils pourraient encore plus tout contrôler..
Bien sur, théoriquement, laoshi, c'est tout beau, magnifique et sur le long terme, ça peut être vrai, comme c'est aussi vrai que l'essentiel c'est ci et que c'est bien d'être ouvert à la discussion Smile  etc. mais présentement c'est pas crédible parce que le problème central économique c'est pas les malheureux qui travaillent au noir pour gagner un maigre salaire mais tout simplement le fait que l'argent placé dans des paradis fiscaux équivaut à la somme du PIB des Etats-Unis et du Japon et ce de manière souvent légale ! Et c'est justement ces personnes qui avec leurs capitaux pourraient se charger de faire pour nous une banque du futur..
Je trouve qu'alterka a raison d'ouvrir vers certaines solutions : les SEL sont une très bonne idée. Ce système nous montre que si l'argent est effectivement une solution qui rend très pratique certains échanges, c'est au nom de ce sens pratique que l'on peut faire certains échanges sans argent à un niveau local et au nom de ce sens pratique que l'économie devrait être  plus que toute autre un système avant tout caractérisée, en tant qu'outil nécessaire du commerce, par une simplicité, une structure claire, ce qui ne me semble -sauf erreur de ma part- pas tout à fait le cas aujourd'hui........

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche

Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 05:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum