L'abolition du système monétaire

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'abolition du système monétaire

50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 2

L'abolition du système monétaire

Message par Nihil le 29/8/2010, 17:22

Tiré de "Nouvelle société" dont référence: http://antisys.forums-actifs.com


L'abolition du système monétaire est le point de départ du changement sociétal.

C'est l'argent qui fournit les moyens du pouvoir et de la survie."ZeitgeistII"

Quand un docteur dit: "Je pense que votre rein doit être retiré" je ne sais pas s'il essaye de se payer un yacht ou si mon rein doit être retiré.

C'est difficile (pour ne pas dire presque impossible) dans un système monétaire de faire confiance aux gens!

Monétarisme = corruption voulue ou subit.

C'est la garantie pour ceux qui ont créé et/ou favorisé le système en place de rester aux commandes "les oligarques actuels".

L'homme moderne, en majorité, court pourtant incessement après l'argent ou tout ce qui s'y rapporte, se plaignant inlassablement du système en y participant activement.

Toute personne prétendant vouloir changer la société sans commencer à vouloir abolir le système monétaire est incompétente à cette tâche ou cache d'autres intentions que celles réellement annoncées.

Il est presque inutile de donner une éducation à vos enfants puisque le fonctionnement social actuel est basé sur l'argent. C'est le système monétaire, qui dans la plupart des cas, éduque vos enfants.
Vous ne pouvez, au mieux, que le constater avec impuissance!

Nihil
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Antus le 2/9/2010, 07:31

La preuve que un système sans argent est possible.... c'est que ça à déja existé !!! Les Inca n'avait pas de monnaie et pourtant c'était un des empires les plus puissant de leur époque.

_________________
Antus

Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot. La victoire. La victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie. Winston Churchill
avatar
Antus

Messages : 300
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 20
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine... . »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Admin le 2/9/2010, 13:47

mais quand meme, au niveau échanges humains, avancées scientifiques etc.... Ils étaient pas terribles. Ca peut exister, comme tu le dis Antus mais la question reste plutot est-ce que ca a une raison d'un point de vue idéaliste d'exister? Question Question

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Antus le 4/9/2010, 14:44

L'avantage ( que j'y vois ) c'est que les industriels ne s'occuperais plus a faire des produits de mauvaise qualité puisqu'ils n'y perdraient rien mais gagneraient que les citoyens les choisiraient eux et pas leurs concurents, il y aurait une course a la qualité et non au prix. Les trafiquant n'existeront quasiment plus (presque 0 benefise). La science progresserait beaucoup plus vite car il n'y a pas le problème de l'argent : si on était dans un système sans monnaie l'homme aurait peut être déja marche sur mars car le problème de cette expédition c'est le prix. Il y aurait beaucoup moins d'inégalité. Et les produits de luxe seraient des cadeaux fait par le gouvernement aux personnes méritantes ( bon travail, service rendue a l'état...). Le commerce n'existerait plus car chacun réspond au besoins des autres : tu frabrique des ordinateurs gratos mais on te donne des conposants gratos. Cela imposerait un mode de vie assez simple mais où tout le monde seraient heureux. Le reste ne me vient pas a l'esprit mais il y a surement d'autre avantage.

_________________
Antus

Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot. La victoire. La victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie. Winston Churchill
avatar
Antus

Messages : 300
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 20
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine... . »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Starsonfirst le 16/11/2010, 13:15

Tout ceci n'est qu'une TRES GROSSE UTOPIE!

Voilà pourquoi; rabbit je vais vous raconter une histoire rabbit :
Imaginez un monde sans argent:
Monsieur P cultive des patates. Il en échange une partie avec monsieur C qui cultive des choufleurs.
Un jour, monsieur P décide de ne cultiver plus que des tomates. Seulement voilà, monsieur C ne veut pas échanger ses choufleurs contre des tomates; Alors monsieur P se dit "si seulement je pouvait avoir des choufleurs tout en gardant mes tomates, sa serait super. J'ai une idée!"; Monsieurs P prend des cailloux et dit à son voisins: "on va se mettre d'accord sur le nombre de cailloux que tu veux en l'échange de tes choufleurs".
Résultats: en deux semaines a peine après l'abolition du système monétaire, vous vous retrouvez avec le même problème de départ!
Mad Je vous le dit, cette idée d'abolition du système monétaire est une grosse utopie! Mad

Cosmo-X

_________________
Starsonfirst

Wink Retrouvez moi sur ma chaine You tube! Les liens sont sur ce forum! geek 

"La Terre est le berceau de l'Humanité, mais un Homme ne reste pas toute sa vie dans son berceau..."
Constantin Edouardovitch TsiolKovski (1857-1935) père de l'astonautique.


"Ce que les hommes d'aujourd'hui sont capables d'imaginer, d'autres hommes seront capable de le réaliser..."
Jules Verne
avatar
Starsonfirst

Messages : 455
Date d'inscription : 26/06/2010
Localisation : Quelque par dans un monde parallèle...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Admin le 16/11/2010, 16:19

Non seulement, une utopie mais commme j'ai essayé de l'amorcer en posant la question à Antus, elle n'est pas une solution du ponit de vue idéaliste. La théorie, c'est la généralisation de la pratique et comme l'a montré Cosmo-X, on ne peut pas généraliser ce principe, qui est stupide déjà à la pratique.

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Antus le 16/11/2010, 18:19

Cosmo-X a écrit:Tout ceci n'est qu'une TRES GROSSE UTOPIE! pas forcément voila pourquoi :

Voilà pourquoi; rabbit je vais vous raconter une histoire rabbit :
Imaginez un monde sans argent:
Monsieur P cultive des patates. Il en échange une partie avec monsieur C qui cultive des choufleurs.
Un jour, monsieur P décide de ne cultiver plus que des tomates. Seulement voilà, monsieur C ne veut pas échanger ses choufleurs contre des tomates; Alors monsieur P se dit "si seulement je pouvait avoir des choufleurs tout en gardant mes tomates, sa serait super. J'ai une idée!"; Monsieurs P prend des cailloux et dit à son voisins: "on va se mettre d'accord sur le nombre de cailloux que tu veux en l'échange de tes choufleurs".
Seulement un système sans monnaie idéale cserait communiste et international alors là plus besoin d'échangé : l'état dirait a monsieur P tu peux cultiver des tomates mais tu dois cultive la même quantité de patate afin de subvenir aux besoins de la communauté. Mais je crois que tu connais comment fonctionne le communisme mieux que moi... Que veux-tu dire par là?
Résultats: en deux semaines a peine après l'abolition du système monétaire, vous vous retrouvez avec le même problème de départ!
Mad Je vous le dit, cette idée d'abolition du système monétaire est une grosse utopie! Mad

Cosmo-X

_________________
Antus

Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot. La victoire. La victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie. Winston Churchill
avatar
Antus

Messages : 300
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 20
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine... . »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Starsonfirst le 16/11/2010, 18:30

scratch Pourquoi le système monétaire "ideale" devrait il être communiste? scratch

Question Question Question

scratch Cosmo-x scratch

_________________
Starsonfirst

Wink Retrouvez moi sur ma chaine You tube! Les liens sont sur ce forum! geek 

"La Terre est le berceau de l'Humanité, mais un Homme ne reste pas toute sa vie dans son berceau..."
Constantin Edouardovitch TsiolKovski (1857-1935) père de l'astonautique.


"Ce que les hommes d'aujourd'hui sont capables d'imaginer, d'autres hommes seront capable de le réaliser..."
Jules Verne
avatar
Starsonfirst

Messages : 455
Date d'inscription : 26/06/2010
Localisation : Quelque par dans un monde parallèle...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Admin le 16/11/2010, 18:40

Martin Luther King a écrit:" Le communisme oublie que la vie est individuelle. Le capitalisme oublie que la vie est sociale, et le royaume de la fraternité ne se trouve ni dans la thèse du communisme, ni l'antithèse du capitalisme, mais dans une synthèse supérieure. Il 5se trouve dans une synthèse supérieure qui combine les vérités des deux. Maintenant, quand je dis question toute la société, cela signifie en fin de compte à venir de voir que le problème du racisme, le problème de l'exploitation, et le problème de la guerre sont tous liés ensemble. Ce sont les maux triple qui sont interdépendants."
Ici, dans ta correction, on ne tient pas compte du fait que Monsieur C puisse changer d'avis, devenir différent, se spécialiser. Ce système n'est pas progressif et il n'inclue pas les données abstraites. Par exemple, la police, la recherche, les pompiers, les comptables etc n'ont pas de produit matériel, mais cela a une importance immense dans l'avancement de la société.


Dernière édition par Admin le 2/12/2010, 16:37, édité 1 fois

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Antus le 17/11/2010, 14:09

Et puis ce n'est pas parce que je trouve qu'il y a des avantage que je suis pour...

_________________
Antus

Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot. La victoire. La victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie. Winston Churchill
avatar
Antus

Messages : 300
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 20
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine... . »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par alterka le 28/12/2010, 17:41

L'abolition du systeme monétaire, déjà c pas un truck ringard,
y faut savoir que si une fille, au lieu de l'emmener au resto, tu l'invite ché toi tu lui fait gouter tes talents cullinaires et lll aime ça : mec là t'a une touche
En faites la gratuité ça à cher la classe, car acheter ça tout le monde peut le faire
il suffit d'avoir de l'argent;
MAIS FAIRE DES TRUCKS SOIS MEME ça c la vrai classe, ça demande du savoir faire et du talent
ti vois c'ke j've dire?
avatar
alterka

Messages : 277
Date d'inscription : 18/05/2010
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://antisystmescolaire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Starsonfirst le 29/12/2010, 18:55

...Tout le monde chez soi et vive l'autocratie !
"c ça " ton idéologie miracle ?

Cosmo-X

_________________
Starsonfirst

Wink Retrouvez moi sur ma chaine You tube! Les liens sont sur ce forum! geek 

"La Terre est le berceau de l'Humanité, mais un Homme ne reste pas toute sa vie dans son berceau..."
Constantin Edouardovitch TsiolKovski (1857-1935) père de l'astonautique.


"Ce que les hommes d'aujourd'hui sont capables d'imaginer, d'autres hommes seront capable de le réaliser..."
Jules Verne
avatar
Starsonfirst

Messages : 455
Date d'inscription : 26/06/2010
Localisation : Quelque par dans un monde parallèle...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Admin le 31/12/2010, 09:16

....Il faut savoir se spécialiser, connaitre ses points forts et points faibles. Le faire soi meme comme tu le dis nie la possibilité de partage, de communion, d'échange, toutes ces valeurs qui font la richesse de l'Homme.
Ne sois pas si extrémiste: il faut trouver un juste milieu, un équilibre.

Je reprends ton exemple: tu invites une fille. Eh bien moi, par exemple, si j'étais dans ce cas, je préférerais lui offrir un bon restaurant plutot que de préparer la cuisine alors que je sais que j'y suis nul parce que je pense plus à elle qu'à moi et je sais -on en revient au meme point- que faire avancer les autres est une voie plus subtile pour se faire avancer soi meme et vivre dans la paix et l'amour !

Maintenant, tu vas me dire "tu n'a pas de couilles" "tu reves". Je t'y ai déjà répondu plusieurs fois.

Mais au moins ce qui est certain c'est que j'ai un coeur. A défaut de te convaincre, je te laisse choisir entre ton coeur et tes couilles.
Tu comprendras alors qu'il est plus simple de concilier les deux.


Dernière édition par Admin le 3/5/2011, 13:57, édité 1 fois

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Antus le 6/3/2011, 10:21

Il y a une question de cosmo à laquelle j'ai mal répondu :

Cosmo-X a écrit: scratch Pourquoi le système monétaire "ideale" devrait il être communiste? scratch

Question Question Question

scratch Cosmo-x scratch

dans un système sans monnaie le communisme est une solution (attention a ne pas confondre le communisme et ce que certains en on fait) car chacun pourvoierait gratuitement aux besoins des autres, tout serait en commun, tout serait partagé. Après est ce que ce système devrait etre libéral ou devrait reprendre le système des plans quinquenaux afin que l'on ne manque de rien ? Je pense que c'est a ces questions que doit répondre ce topic.

_________________
Antus

Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot. La victoire. La victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie. Winston Churchill
avatar
Antus

Messages : 300
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 20
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine... . »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Admin le 9/3/2011, 16:03

J'ai parlé avec alterka de la nonspécialisation impliqué par le "faire soi meme". L'abolition du système monétaire et le communisme est un problème semblable : en mettant tout en commun, on nie la spécialisation, qu'une personne puisse avoir intéret à posséder telle chose car elle saura mieux la faire fructifier etc.
Une fois de plus, il est vrai que le communisme est la meilleure application pour l'abolition du système monétaire.
Mais l'abolition du système monétaire est-elle une bonne chose ?
Je ne pense pas pour les raisons que j'ai exposées.

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

l'arnaque de limpot sur le revenu

Message par libre le 17/7/2011, 17:19

avatar
libre

Messages : 220
Date d'inscription : 28/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Martin.fr le 6/12/2011, 21:38

L'abolition du système monétaire! Une grosse éreure!

Tous simplement, nous sommes trop ancré dans ce système la.

Et je suis d accord avec Cosmos-X, c'est une fausse bonne idée. Il faut réfléchire au conséquence que sa aura, le système d aujourd hui est loin d etre parfait, certe, mais sa pourrait etre pire!

_________________
"L'univers est aussi grand que là où l'homme porte son regard."
avatar
Martin.fr

Messages : 36
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 21
Localisation : Francheville ( Banlieu de Lyon )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par libre le 21/4/2012, 17:22

<blockquote style="border: thick double rgb(0, 0, 0); background-color: rgb(204, 255, 255);">J'aimerai savoir ce que vous pensez de cette vision de l'argent?



Le discours de Francisco d’Anconia



Par Ayn Rand. Extrait du livre «Atlas Shrugged» et traduit en français par Philippe David

« Alors vous pensez que l’argent est la racine de tout mal? » dit
Francisco d’Anconia. « Avez-vous déjà demandé quelle est la racine de
l’argent? L’argent est un outil d’échange qui ne peut exister à moins
d’avoir des biens produits et des hommes capables de les produire.
L’argent est la forme du principe que les hommes qui veulent transiger
entre eux doivent le faire par le commerce et donner valeur pour
valeur. L’argent n’est pas l’outil des chapardeurs, qui réclament votre
produit par les larmes, ou des pillards, qui le prennent par la force.
L’argent est rendu possible par les hommes qui produisent. Est-ce cela
que vous considérez comme le mal? »

« Lorsque vous acceptez de l’argent en paiement de vos efforts, vous
ne le faites que dans la conviction que vous l’échangerez pour le
produit de l’effort des autres. Ce ne sont pas les chapardeurs et les
pillards qui donnent la valeur à l’argent. Pas un océan de larmes, ni
tous les fusils du monde peuvent transformer ces bouts de papier dans
votre portefeuille en pain pour vous laisser survivre demain. Ces bouts
de papier, qui auraient dû être de l’or, sont un gage d’honneur– votre
réclamation de l’énergie des hommes qui produisent. Votre portefeuille
est l’expression d’espoir que quelque part dans le monde autour de vous
il y a des hommes qui ne prendront pas à défaut ce principe moral qui
est la racine de l’argent. Est-ce cela que vous considérez comme le
mal? »

« Avez-vous déjà cherché la racine de la production? Examinez une
génératrice électrique et osez vous dire qu’elle a été créée par
l’effort musculaire de brutes écervelées. Essayez de faire croître une
graine de blé sans le savoir laissé par les hommes qui ont dû le
découvrir la première fois. Essayez d’obtenir votre nourriture par le
seul moyen de mouvements physiques — et vous apprendrez que l’esprit de
l’homme est la racine de tous les biens produits et de toute la
richesse qui ait existé sur terre. »

« Mais vous dites que l’argent est fait par les forts aux dépens des
faibles? De quelle force parlez-vous? Ce n’est pas la force des muscles
et des fusils. La richesse est le produit de la capacité humaine de
penser. Alors l’argent est fait par l’homme qui invente un moteur aux
dépens de ceux qui ne l’ont pas inventé? Est-ce que l’argent est fait
par l’intelligent au dépens du sot? Par le capable au dépens de
l’incapable? Par l’ambitieux au dépens du paresseux? L’argent est fait
— avant qu’il puisse être pillé ou chapardé — fait par l’effort de
chaque honnête homme, chacun selon son habileté. Un honnête homme est
celui qui sait qu’il ne peut pas consommer plus qu’il n’a produit. »

« De transiger par l’argent est le code des hommes de bonne volonté.
L’argent repose sur l’axiome que chaque homme est propriétaire de son
esprit et de ses efforts. L’argent n’alloue aucun pouvoir de prescrire
la valeur de votre effort, excepté par le choix volontaire de l’homme
qui veut l’échanger avec son effort en retour. L’argent vous permet
d’obtenir pour vos biens et votre labeur ce qu’ils valent aux yeux des
hommes qui les achètent, mais pas plus. L’argent ne permet aucune
entente sauf celles par bénéfice mutuel avec le jugement non-forcé des
commerçants. L’argent vous demande la reconnaissance les hommes doivent
travailler pour leur propre bénéfice, et non pour leur tort, pour leur
gain et non pour leur perte — la reconnaissance qu’ils ne sont pas des
bêtes de somme, nés pour porter le poids de votre misère — que vous
devrez leur offrir des valeurs, et non des blessures. — que le lien
commun entre les hommes n’est pas l’échange de souffrances, mais
l’échange de biens. L’argent demande que vous ne vendiez pas votre
faiblesse à leur stupidité, mais votre talent à leur raison; il demande
que vous n’achetiez pas le pire qu’ils offrent, mais le meilleur que
votre argent puisse trouver. Et lorsque les hommes vivent de l’échange
— avec la raison et non la force comme arbitre final — c’est le
meilleur produit qui gagne, la meilleure performance, l’homme avec le
meilleur jugement et la meilleure habileté — et le degré de la
productivité d’un homme est le degré de sa récompense. C’est le code de
l’existence pour laquelle l’outil et le symbole est l’argent. Est-ce
cela que vous considérez le mal? »

« Mais l’argent n’est qu’un outil. Il vous emmènera où vous voulez,
mais il ne vous remplacera pas comme chauffeur. Il vous donnera les
moyens de satisfaire vos désirs, mais il ne vous donnera pas de désirs.
L’argent est le fléau des hommes qui tentent de renverser la loi de la
causalité — les hommes qui cherchent à remplacer l’esprit en saisissant
les produits de l’esprit. »

« L’argent n’achètera pas le bonheur à l’homme qui n’a aucune idée
de ce qu’il veut: l’argent ne lui donnera pas un code de valeurs, s’il
ne sait à quoi attribuer une valeur, et il ne lui donnera pas un but,
s’il ne sait ce qu’il doit chercher. L’argent n’achètera pas
l’intelligence au sot, ou l’admiration au trouillard, ou le respect à
l’incompétent. L’homme qui tente d’acheter le cerveau de ses supérieurs
pour le servir, avec l’argent pour remplacer son jugement, finit par
devenir la victime de ses inférieurs. Les hommes d’intelligence le
désertent, mais les tricheurs et les fraudeurs accourent à lui, attirés
par une loi qu’il n’a pas découverte: qu’aucun homme ne peut être plus
petit que son argent. Est-ce la raison pour laquelle vous dites que
c’est le mal? »

« Seul l’homme qui n’en a pas besoin, est digne d’hériter la
richesse — l’homme qui ferait sa fortune peu importe où il a
commencé.Si un héritier est l’égal de son argent, il le servira; sinon,
il le détruira. Mais vous le regardez et vous criez que l’argent l’a
corrompu. Vraiment? Ou a-t-il corrompu son argent? N’enviez pas un
mauvais héritier; sa richesse n’est pas la vôtre et vous n’auriez pas
fait mieux avec. Ne pensez pas qu’elle aurait dû être distribuée entre
vous; chargeant le monde de cinquante parasites au lieu d’un, ne
ramènerait pas la vertu morte qu’était la fortune. L’argent est une
puissance vivante qui meurt sans sa racine. L’argent ne servira pas
l’esprit qui ne peut l’égaler. Est-ce la raison pourquoi vous dites que
c’est mal? »

« L’argent est votre moyen de survie. Le verdict que vous prononcez
sur la source de votre gagne-pain est le verdict que vous prononcez sur
votre vie. Si la source est corrompue, vous avez damné votre existence.
Avez-vous obtenu votre argent par la fraude? En jouant sur les vices ou
la stupidité des hommes? À servir les sots en espérant recevoir plus
que votre habileté ne mérite? En abaissant vos standards? En faisant un
travail qui vous écœure pour des acheteurs que vous méprisez? Si c’est
le cas, votre argent ne vous apportera pas un moment ou la valeur d’un
sou de joie. Alors tout ce que vous achèterez ne deviendra pas un
tribut, mais un reproche; pas un accomplissement, mais un rappel de
honte. Alors vous crierez que l’argent est mauvais. Mauvais, parce
qu’il ne remplace pas votre respect de vous-même? Mauvais, parce qu’il
ne vous laisse pas jouir de votre dépravité? Est-ce cela la racine de
votre haine de l’argent? »

« L’argent demeurera toujours un effet et refuse de vous remplacer
en tant que la cause. L’argent est le produit de la vertu, mais il ne
peut pas vous donner la vertu et il ne rachètera pas vos vices.
L’argent ne vous donnera pas ce qui n’est pas mérité, ni en matériel,
ni en spirituel. Est-ce cela la racine de votre haine de l’argent? »

« Ou disiez-vous que c’est l’amour de l’argent qui est la racine du
mal? Aimer quelque chose, c’est connaître et aimer sa nature. Aimer
l’argent est connaitre et aimer le fait que l’argent est la création de
la meilleure puissance en vous, et la clef pour échanger votre effort
pour l’effort du meilleur d’entre les hommes. C’est l’homme qui
vendrait son âme pour une pièce de cinq cents, qui proclame le plus
fort sa haine de l’argent — et il a de bonnes raisons de l’haïr. Ceux
qui aiment l’argent ont la volonté de travailler pour. Ils savent
qu’ils peuvent se le mériter. »

« Laissez-moi vous livrer un indice au caractère des hommes: L’homme
qui maudit l’argent, l’a obtenu déshonorablement; l’homme qui le
respecte, l’a gagné. »

« Sauvez-vous de quiconque vous dit que l’argent est mauvais. Cette
phrase est la clochette de lépreux qui sonne l’approche d’un pillard.
Aussi longtemps que les hommes vivront ensemble sur terre et auront
besoin de transiger un avec l’autre — leur seul substitut, s’ils
abandonnent l’argent, est la bouche d’un fusil. »

« Mais l’argent vous demande les plus hautes vertus, si vous voulez
en faire ou le garder. Les hommes qui n’ont aucun courage, aucune
fierté ou estime de soi, les hommes qui n’ont pas le sens moral de leur
droit à leur argent et qui n’ont pas la volonté de le défendre comme
s’ils défendaient leur vie, les hommes qui s’excusent d’être riches —
ne demeureront pas riches pour longtemps. Ils sont l’appât naturel des
foules de pillards qui se cachent sous les roches depuis des siècles,
mais qui rampent hors de leur cachette à l’odeur de l’homme qui demande
pardon pour la culpabilité de posséder de la richesse. Ils se
dépêcheront de lui prendre sa culpabilité — et sa vie, comme il le
mérite. »

« Alors vous verrez la montée des hommes au double standard — des
hommes qui vivent par la force, mais qui comptent sur ceux qui vivent
de la traite pour donner de la valeur à leur butin — des hommes qui
sont au crochet de la vertu. Dans une société morale, ils sont les
criminels, et les statuts sont écrits pour vous en protéger. Mais
lorsqu’une société établit des criminels-de-droit et des
pillards-en-loi — des hommes qui utilisent la force pour saisir la
richesse de victimes désarmées — alors l’argent devient le vengeur de
son créateur. De tels pillards croient qu’il est sûr de voler des
hommes sans défense, une fois qu’ils ont passé une loi pour les
désarmer. Mais leur butin devient l’aimant des autre pillards, qui
l’obtiennent d’eux de la même façon. Alors la course ne va pas à ceux
qui sont les plus adeptes à la production, mais à ceux qui sont les
plus impitoyables à l’usage de la brutalité. Lorsque la force est la
norme, le meurtrier gagne sur le pickpocket. Et alors que la société
disparaît, dans une propagation de ruines et de boucherie. »

« Souhaitez-vous savoir si ce jour arrive? Surveillez l’argent.
L’argent est le baromètre de la vertu d’une société. Lorsque vous voyez
que les échanges sont faits, non par consentement, mais par la
contrainte — quand vous voyez que pour produire, vous devez obtenir la
permission de gens qui ne produisent rien. — lorsque vous voyez que
l’argent coule vers ceux qui traitent non pas en biens, mais en faveurs
— lorsque vous voyez que les hommes s’enrichissent plus par la
corruption et l’influence que par le travail, et que vos lois ne vous
protègent pas contre eux, mais les protègent contre vous — lorsque vous
voyez la corruption récompensée et que l’honnêteté devient un sacrifice
— vous saurez que votre société est condamnée. L’argent est un médium
si noble qu’il n’accepte aucune concurrence avec les armes et n’accepte
aucun termes avec la brutalité. Il ne permet pas qu’un pays puisse
survivre mi-propriété, mi-butin. »

« Lorsque des destructeurs apparaissent parmi les hommes, ils
commencent par détruire l’argent, puisque l’argent est la protection
des hommes et la base de leur existence morale. Les destructeurs
saisissent l’or et laissent aux propriétaires une pile de papier
trafiqué. Ce qui détruit toute norme objective et qui livre les hommes
au pouvoir arbitraire d’un régulateur de valeurs arbitraire. L’or était
une valeur objective, un équivalent de richesse produite. Le papier est
une hypothèque d’une richesse qui n’existe pas, soutenu par une arme
pointée vers ceux qui sont supposé le produire. Le papier est un chèque
tiré par des pillards légaux d’un compte qui n’est pas le leur: sur la
vertu de leurs victimes. Surveillez le jour où il rebondira, marqué
«compte à découvert». »

« Lorsque vous faites du mal le moyen de survie, ne vous attendez
pas à ce que les hommes restent bons. Ne vous attendez pas à ce qu’ils
restent moraux et perdent leurs vies pour devenir la proie des
immoraux. Ne vous attendez pas à ce qu’ils produisent alors que la
production est punie et le pillage récompensé. Ne demandez pas «Qui
détruit le monde?». C’est vous. »

« Vous vous tenez au milieu des plus grands accomplissements de la
plus grande et productive civilisation et vous vous demandez pourquoi
elle s’écroule autour de vous, alors que vous maudissez son essence de
vie — l’argent. Vous considérez l’argent comme les sauvages avant vous,
et vous vous demandez pourquoi la jungle se resserre autour de vos
villes. À travers l’Histoire, l’argent a toujours été saisi par des
pillards d’un type ou l’autre, dont les noms ont changé, mais dont les
méthodes sont restées les mêmes: saisir la richesse par la force et
garder les producteurs liés, humiliés, défâmés et privés d’honneur.
Cette phrase au sujet du mal de l’argent que vous babillez avec
imprudence, vient d’une époque ou la richesse était produite par le
travail des esclaves — esclaves qui répétaient les mouvements déjà
découverts par l’esprit de quelqu’un et laissés sans amélioration
pendant des siècles. Aussi longtemps que la production était dominée
par la force et que la richesse était obtenue par la conquête, il y
avait peu à conquérir, pourtant à travers les siècles de stagnation et
de famine, les hommes ont exalté les pillards, comme aristocrates
d’épée, aristocrates de naissance, ou aristocrates de bureau, et
méprisé les producteurs comme esclaves, traiteurs, marchands — et
industriels. »

« À la gloire de l’humanité, il y avait, pour la première et seule
fois de l’Histoire, un pays d’argent — et je ne peut donner de tribut
plus élevé ou plus révérend à l’Amérique puisque ça veut dire: un pays
de raison, justice, liberté, production, accomplissement. Pour la
première fois, l’esprit et l’argent de l’homme ont été libérés, et il
n’y avait plus de fortunes par conquête, mais seulement des fortunes
par le travail, et au lieu d’hommes d’épée et d’esclaves, il est apparu
le véritable créateur de richesse, le plus grand travailleur, le plus
valeureux type d’être humain — le parvenu — l’industriel américain. »

« Si vous demandez quelle est la plus fière distinction des
américains, je choisirait — parce qu’elle inclue toutes les autres — le
fait qu’ils sont le peuple qui a créé l’expression «faire de l’argent».
Aucun autre langage ou nation n’a jamais utilisé ce terme avant; les
hommes ont toujours considéré la richesse comme étant une quantité
statique — à saisir, mendier, hériter, partager, piller ou obtenir en
guise de faveur. Les américains furent les premiers à comprendre que la
richesse doit être créée. Les mots «faire de l’argent» contiennent
l’essence de la moralité humaine. »

« Pourtant ce sont les mots pour lesquels les américains ont été
dénoncés par les cultures pourries des continents de pillards.
Maintenant le crédo des pillards vous a amené à considérer vos plus
grands accomplissements comme une marque de honte, votre prospérité
comme culpabilité, vos plus grands hommes, les industriels, comme des
abuseurs, et vos magnifiques usines comme le produit et la propriété du
travail musculaire, le labeur des esclaves sous le fouet, comme les
pyramides d’Égypte. La fripouille qui minaude qu’il ne voit pas de
différence entre le pouvoir du dollar et le pouvoir du fouet, devrait
apprendre la différence sur sa propre peau — comme, je crois, il le
fera. »

« Jusqu’à ce que et à moins que vous ne découvriez que l’argent est
la racine de tout bien, vous demandez votre propre destruction. Quand
l’argent cesse d’être l’outil avec lequel les hommes transigent entre
eux, alors les hommes deviennent les outils des hommes. Le sang, les
fouets, les fusils — ou les dollars. Faites votre choix — il n’y en a
pas d’autre — et votre temps tire à sa fin. »

</blockquote>
avatar
libre

Messages : 220
Date d'inscription : 28/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Admin le 27/4/2012, 15:03

Je suis d'accord avec cette vision de l'argent : il n'est qu'un traducteur et je pense que sans doute le problème vient de son érection en entité à part entière, indépendante de toute conscience, scrupule, esprit social.

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par alterka le 4/5/2012, 16:22

Des gens ont tenté de donner un visage humain à l'argent:

Proudon, un des plus grands penseurs anarchistes, avaient, en 1848, crée une "banque du peuple" pour inciter les ouvriers à reprendre leurs usine sous forme de coopératives, posant les bases du mutuellisme. A la meme époque, Godin, a crée "l'économie sociale", une alternative au capitalisme permettant à tous de vivre décement grace à des mutuelles, des coopératives, des assoc's. Je vous passe Karl Marx et le front populaire. Aujourd'hui aussi, beaucoup tente de faire un commerce mondiale "ETHIQUE" et "EQUITABLE", mais si ils ont comme clientèle les bourgeois, ils sont souvent récupérée par les rapaces de l'actionnariat qui veulent se donner bonne image dans l'économie de marché.

La moralité, c'est qu'à part le "prix libre" inventé par les anarcho-punks, et qui se diffuse de plus en plus dans la sphère altermondialiste, toute alternative peut très vite etre "réenglobée" dans les tentacule du capitalisme globalisée.

Pourquoi ne pas favorisée les échanges de biens et de services (les SEL)? Le don? L'autoproduction et l'échange réciproque des savoirs? Le squat politique? Il faut, pour moi, faire une politique de décroissance économique coniviale, donc résister, de toute les façons possibles, à la société de consommation........

Je sais qu'on me prend souvent pour un dingue, alors je vous montre ces sites, ça vous montrera que je ne re^ve pas:

http://selidaire.org/spip/

http://1libertaire.free.fr/squattaz.html

http://www.faire-soi-meme.net/
avatar
alterka

Messages : 277
Date d'inscription : 18/05/2010
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://antisystmescolaire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Ysaline de Montmirail le 21/9/2013, 00:46

Antus a écrit:La preuve que un système sans argent est possible.... c'est que ça à déja existé !!! Les Inca n'avait pas de monnaie et pourtant c'était un des empires les plus puissant de leur époque.
Il y avait tout de même moins de produits de consommation disponibles pour le paysan quechua de l'époque que pour le prolétaire occidental actuel.

Ysaline de Montmirail

Messages : 20
Date d'inscription : 21/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://montmirail.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par laoshi le 1/10/2013, 15:11

Mon utopie ne passerait pas par la suppression de la monnaie, mais par un changement de la nature de la monnaie, changement possible avec les techniques actuelles.

Les peuples sans monnaie ne sont guère sortis du niveau tribal. Même les Incas avaient je pense une monnaie ( peut-être les fèves de cacao... et l'or ).(Ailleurs  il y eut les coquillages, les défenses de porcs mâles ...)

Les monnaie locales ou " Selidaires" de notre époque, ne sont guère différentes des monnaies locales du moyen âge, et en ont les mêmes inconvénients ( valables pour un lieu, en concurrence avec les autres monnaies, avec spéculation possibl.(Valeur marchandes des choses peu adaptée à la planète entière)

Un célèbre personnage a essayé la suppression de la monnaie : Pol Pot au cambodge. C'est la seule erreur qu'il ait reconnue !

Je reviendrai sur ce thème mais mon idée ( qui se fait jour peu à peu dans la réalité ) est la suppression de la monnaie fiduciaires ( billets ou pièces) pour son remplacement unique par la monnaie scripturale ( chèques ou cartes bancaires)

   Le seul témoignage de la puissance monnétaire personnelle est la trace écrite sur les comptes en banques et les relevés transmis.

Pas de transfert d'argent sans traces, fini le vol de distributeur de monnaie, finies les attaques de fourgon, les comptes en paradis fiscaux, les  mallettes de billets et autres dessous de tables ...

Nos téléphones mobiles, adaptés à l'utilisation des cartes à puces, avec détection d'identité, sont aussi faciles à répandre que le sont les cartes d'identité.

    Imaginez ce monde... en monnaies nationales et en monnaie internationale unique gérée par un FMI.

Bonne cogitation:D Very Happy
avatar
laoshi

Messages : 16
Date d'inscription : 01/10/2013
Localisation : allier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par laoshi le 2/10/2013, 09:27

Et si la majorité des problèmes actuels de ce monde émanaient d'une mauvaise conception de la monnaie ?

  J'ai découvert par Google une lecture possible et simpliste : " Rêve en ergastule" . De quoi motiver l'utopiste que je suis. J'invite d'éventuels interlocuteurs à consulter Google .

   Des thèmes d'utopies concrétisables - et criticables, en bien ou en mal - peuvent motiver nos échanges.Smile
avatar
laoshi

Messages : 16
Date d'inscription : 01/10/2013
Localisation : allier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Ysaline de Montmirail le 2/10/2013, 10:32

Et donc votre rêve est le même que celui de nos élites financières.

Belle utopie...

Ysaline de Montmirail

Messages : 20
Date d'inscription : 21/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://montmirail.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par laoshi le 2/10/2013, 14:23

Bonjour,

Je ne suis pas sûr que nos élites financières - qui dirigent nos politiciens et journalistes - soient pour la suppression de la monnaie fiduciaire, celle qui permet tous les trafics souterrains, les vols, les faux billets.

Bien sûr cette élite accepte le système des cartes à puces, mais cela ne concerne surtout que les quantités d'achat des particuliers.

Aucune mafia ne s'en sortirait avec une monnaie qui laisse trace de son passage.

La monnaie scripturale n'est que chiffres, garantis par des écrits que possèdent les banques et les particuliers.

Avec l'informatique, nul transfert d'argent ne pourrait se faire hors du   contrôle confié à des polices monnétaires.

    Nos financiers actuels ne sont pas favorables à des banques d'Etat et le Dollar est à la fois monnaie internationale et monnaie nationale (USA) , ce n'est pas le modèle que j'évoque.

   Mais le sujet n'est pas épuisé avec la forme de la monnaie, il faudrait aussi revoir les règles de la création de monnaie, de la correspondance entre monnaies nationales et monnaie planétaire. Le système des impôts , de la création de richesses - sans lesquelles aucune monnaie n'a de valeur - doivent repasser par l'imagination qui met en débat les outils modernes d'évaluation, de production, de pouvoir d'achat.

        Si je prends " Rêve en ergastule " pour choisir des thèmes de débats - même si cette base de discussion est floue- c'est parce qu'une société est un ensemble de paramètres qui ne peuvent s'examiner séparément.

   Merci de continuer le débat Very Happy
avatar
laoshi

Messages : 16
Date d'inscription : 01/10/2013
Localisation : allier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abolition du système monétaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum