Paradoxe du voyage dans le temps

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Antus le 6/7/2010, 16:58

Un scientifique (dont je ne me rapelle plus le nom [merci de me le rapeller]) a trouver un paradoxe pour prouver que le voyage temporel est impossible.

Si je voyage dans le temps avant que mes grands parents se rencontrent
et que je les tue
je n'ai pas pu naitre
alors qui a tue mes grands parents


ce paradoxe est peut être faux car certains parlent d'une réalité parallèle et rendrait le voyage dans le temps possible.

donnez votre avis sur si d'après vous le voyage temporel possible.

Antus


Dernière édition par Antus le 10/7/2010, 20:31, édité 1 fois

_________________
Antus

Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot. La victoire. La victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie. Winston Churchill
avatar
Antus

Messages : 300
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 20
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine... . »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Ricocha le 6/7/2010, 18:03

Je me suis pas vraiment poser cette question.
Pour ma part on peut voyager dans le temps.
Mais si on change notre passé, notre présent est foutu. Donc on est bloqué avec un objet qui nous transporte.
Mais si on empêche son passé de tuer les grand-parents et que tout redevienne normal. A voire.

_________________

Ricocha
Fondateur & Administrateur
avatar
Ricocha

Messages : 65
Date d'inscription : 17/05/2010
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Admin le 7/7/2010, 08:13

Godel, cèlèbre mathématicien prouva que les voyages dans le temps était mathématiquement possibles. Hawking, physicien lui aussi célèbre a montré que cette hypothèse était physiquement impossible en batissant un système cohérent exluant tout voyage dans le temps. En comparaison ua modèle thermodynamique, Hawking suggère qu'il existe une loi qui reste à découvrir interdisant le voyage temporel.

L'hypothèse actuelle des physiciens tend plutot à exclure ces voyages temporels, notamment en raison de ce paradoxe. Il est cependant vrai que la théorie de la relativité générale a apporte une sorte de notion de "plasticité" du temps qui laisse plus penser à cette possibilité.

Mais le voyage dans le temps implique la violation de tellement de lois fondamentales comme celle de la causalité mais aussi de la mécanique si une machine va dans le passé, sa masse, son energie disparaissent totalement du présent ce qui selon les lois actuelles tout à fait impossible qu'il est à exclure notamment à cause de ce paradoxe...à part si l'on considère que le passé dans ce voyage temporel se devellope indépendamment du présent, c'est à dire j'ai bien tué mes grands parents dans le passé mais que ca ne se "ressentira" sur le présent.

Et meme si l'aller est possible, le retour le sera-t-il pour autant?En tout cas, ca arrangerait tout.

Pour ma part, je penche plutot du coté de l'impossibilité du voyage temporel.

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Antus le 7/7/2010, 13:39

Pour moi (je ne l'ai pas expliquer en même temps que mon paradoxe) le voyage dans le futur est possible mais pas dans le passé, il suffirait seulement d'ateindre une vitesse inportante et (comme l'implique la théorie de la relativité générale) le temps serait ralentit pour la personne mais se déroulerait normalement autour de lui et voyagerait donc dans le futur. pour conprendre pourquoi et mieux comprendre la théorie de la relativité générale regarder ces vidéos :


partie 1 : http://www.youtube.com/watch?v=h6V-VEg6pzI
partie 2 : http://www.youtube.com/watch?v=0wW0U-t2nRE&feature=related ← dans cette vidéo on explique la possibilité du voyage dans le futur
partie 3 : http://www.youtube.com/watch?v=nAwek0_5NEc&feature=related
partie 4 : http://www.youtube.com/watch?v=Vk2XngDniMs&feature=related


Dernière édition par Antus le 10/7/2010, 20:32, édité 1 fois

_________________
Antus

Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot. La victoire. La victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie. Winston Churchill
avatar
Antus

Messages : 300
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 20
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine... . »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Admin le 7/7/2010, 14:13

Merci pour les videos. Comme la plupart des membres ne te connaissent pas (je sais juste qui tu es un ami de Cosmo-X et a les memes passions), ca serait pas mal que tu fasses ta présentation -rapide- dans la rubrique " vie du forum" "présentation des membres".

il suffirait d'atteindre une vitesse assez importante

Mais ce problème est très difficile puisque justement selon la meme "relativité", la masse d'un corps augmente avec sa vitesse et quand elle s'approche de la vitesse de la lumière elle tend vers l'infini. Commment dès lors "trainer" un corps à cette vitesse là ? Celà ne neccessiterait-il pas une énergie tendant elle aussi vers l'infini?

De mémoire la vitesse d'une fusée varie en moyenne entre 20 et 30 km/s, et la vitesse de la lumière est d'environ 300 000 km/s, on a encore du chemin à faire!

Je ne vois d'ailleurs pas (mais je me trompe peut-etre) en quoi un ralentissement de l'écoulement du temps par une plus grande vitesse permettrait un voyage dans ce dernier!


Dernière édition par Admin le 12/7/2011, 15:37, édité 1 fois

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Antus le 7/7/2010, 17:17

Admin a écrit:
"il suffirait seulement d'ateindre une vitesse inportante"

Mais ce problème est très difficile puisque justement selon la meme "relativité", la masse d'un corps augmente avec sa vitesse et quand elle s'approche de la vitesse de la lumière elle tend vers l'infini. Commment dès lors "trainer" un corps à cette vitesse là ? Celà ne neccessiterait-il pas une énergie tendant elle aussi vers l'infini?

De mémoire la vitesse d'une fusée varie en moyenne entre 20 et 30 km/s, et la vitesse de la lumière est d'environ 300 000 km/s, on a encore du chemin à faire!

Je ne vois d'ailleurs pas (mais je me trompe peut-etre) en quoi un ralentissement de l'écoulement du temps par une plus grande vitesse permettrait un voyage dans ce dernier!


"Commment dès lors "trainer" un corps à cette vitesse là ? Celà ne neccessiterait-il pas une énergie tendant elle aussi vers l'infini?"
Oui c'est d'ailleur pour cela que la matière ne peut pas aller a la vitesse de la lumière.

"Je ne vois d'ailleurs pas (mais je me trompe peut-etre) en quoi un ralentissement de l'écoulement du temps par une plus grande vitesse permettrait un voyage dans ce dernier!"
Dans le vaissaux spatial voyageant a la vitesse de la lumière il se déroule 1h et bien dans la réalité il se sera dérouler 20h il a donc voyager 19h dans le futur.
Enfin c'est mieux expliquer dans la vidéo

"De mémoire la vitesse d'une fusée varie en moyenne entre 20 et 30 km/s, et la vitesse de la lumière est d'environ 300 000 km/s, on a encore du chemin à faire!"
D'après les scientifiques rien que à 10% de la vitesse de la lumière (vitesse pouvant être atteinte avec des réacteurs a antimatière hélas trop chère) on observerait déja de grand changement. Mais effectivement les variation du temps que l'on observerait avec nos fusées actuelles seraient minime.



Dernière édition par Antus le 10/7/2010, 20:32, édité 1 fois

_________________
Antus

Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot. La victoire. La victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie. Winston Churchill
avatar
Antus

Messages : 300
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 20
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine... . »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Ricocha le 7/7/2010, 18:08

Bravo Smile Vous m'avez foutu la migraine. :p
J'ai entendue dire que quand on allait à la vitesse de la lumière, il s'écoulait 1 seconde pour nous et 2 secondes pour une personnes sur Terre.

_________________

Ricocha
Fondateur & Administrateur
avatar
Ricocha

Messages : 65
Date d'inscription : 17/05/2010
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Antus le 8/7/2010, 08:28

on a pas besoins de voyager a la vitesse de la lumière pour que il se produise ce phénomène puisque en étant a une vitesse proche il se déroule 1h et bien dans la réalité il se sera dérouler 20h. mais si mes souvenir sont bon, lorsque l'on voyage à la vitesse de la lumière on n'a plus de notion du temps et 1s peut être en réalité 2 millions d'années et on serait ainsi immortel. mais hélas c'est impossible.


Dernière édition par Antus le 10/7/2010, 20:32, édité 1 fois

_________________
Antus

Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot. La victoire. La victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie. Winston Churchill
avatar
Antus

Messages : 300
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 20
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine... . »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Admin le 8/7/2010, 09:05

Pour les moteurs à antimatière, je ne me rappelle pas de leur vitesse mais ne tout cas, je sais que leur réalisation se confronte à beaucoup d'obastacles; l'antimatière ne doit entrer en contact avec les parois, il faut aussi la capturer...


Je ne pense pas que l'on pourrait en tirer partie puisqu'il s'opère dans ce cas, un ralentissement des actions, de sorte que, proportionnlement à ta durée supplémentaire de vie tu verrais aussi ralentir la vitesse de tes actes ce qui ferait finalement le meme nombre d'actes et on aurait l'impression qu'il s'écoule la meme durée.


_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Antus le 8/7/2010, 09:25

ce que je voulais dire par immortel c'est que l'on pourait traverser les âges sans vieillir


Dernière édition par Antus le 10/7/2010, 20:33, édité 1 fois

_________________
Antus

Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot. La victoire. La victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie. Winston Churchill
avatar
Antus

Messages : 300
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 20
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine... . »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re:paradoxe du voyage dans le temps

Message par Starsonfirst le 8/7/2010, 12:43

Je voudrais faire une remarque:si, comme dit Antus, on peut voyager dans le futur mais
pas dans le passé; admetons que nous arrivions a voyager dans le futur; comment ferions-nous ensuite pour retourner dans le présent, qui par rapport au temps où nous
serions sera devenu le passé?

Cosmo-X
avatar
Starsonfirst

Messages : 455
Date d'inscription : 26/06/2010
Localisation : Quelque par dans un monde parallèle...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Admin le 8/7/2010, 13:55

Amaury a parfaitement raison. Pour ma part, je pense qu'il y a plusieurs temps différents mais que cela n'implique pas un voyage dans le futur, on ira simplement dans des temps qui s'écoulent ainsi on aura pas voyagé dans le futur mais dans un temps qui serait dans la futur si nous comptions à partir de notre Terre mais justement on observe un ralentissement des actions de sorte que la différence est compensée.

Et si l'on admet qu'un voyage à grande vitesse est un voyage dans le futur on en vient à ce qu'a dit Amaury, on est forcé de revenir dans le passé.


_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Antus le 10/7/2010, 20:34

c'est un voyage sans retour Like a Star @ heaven alien

_________________
Antus

Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot. La victoire. La victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie. Winston Churchill
avatar
Antus

Messages : 300
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 20
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine... . »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Ricocha le 10/7/2010, 23:57

Je vais lock ce sujet si vous continuez à me foutre la migraine....

Donc.
J'apporte un point important. Si on voyage dans le futur, le présent deviens passé. Donc cela reviens au point de départ qui dit que l'on peut aller dans le furtur mais pas le passé.

_________________

Ricocha
Fondateur & Administrateur
avatar
Ricocha

Messages : 65
Date d'inscription : 17/05/2010
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Antus le 11/7/2010, 09:41

je réexplique pour ricocha c'est un voyage sans retourc'est a dire que l'on part dans le furur mais que l'ont ne peut pas revenir.

ps : aller en marche arrière très vite ne nous fait pas allé dans le passé Laughing

_________________
Antus

Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot. La victoire. La victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie. Winston Churchill
avatar
Antus

Messages : 300
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 20
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine... . »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Starsonfirst le 12/7/2010, 09:24

Tu as tout compris Ricocha! Si tu vas dans le Future, tu y reste ! alien

Cosmo-X
avatar
Starsonfirst

Messages : 455
Date d'inscription : 26/06/2010
Localisation : Quelque par dans un monde parallèle...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Admin le 31/8/2010, 08:59

c'est stupide puisque de toute facon on va vers le futur et on doit aller dans des temps différents pour cela qui ne sont pas équivalents à notre bonne vieille Terre. Et si l'on revient pas dans le présent c'est équivalent à d'habitude.

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Admin le 15/1/2011, 10:11

J'ai relu ce débat.
Avec le recul, je pense qu'il y a une grosse erreur dans l'interprétation de la relativité générale: ce n'est pas parce que le temps est "plastique" qu'il est "déchirable". Au contraire , la relativité générale a justement consisté a exlcure les deux extremes: c'est à dire un temps absolu et immuable (comme Newton) mais aussi un temps déchirable, cassable. Je ne crois pas que cette structure puise etre cassé, et donc que des voyages temporels soient possible. L'espace-temps est malléable, plastique, il s'adapte en fonction de la matière mais il lui est tellement lié que l'un ne peut exister sans l'autre, qu'il ne peut y avoiir de rupture violente, de cassure.
Ainsi, ce n'est pas nier le temps que dire il est relatif, c'est au contraire affirmer ces liens avec d'autres choses et donc affirmer pleinement son existence.
Le temps absolu de Newton était justement peu existant et indépendant des phénomènes physiques.
On ne peut donc chercher à tout détruire mais il faut voir la relativité générale dans une continuité qui fait sa valeur logique.
Je suis donc ici purement rationaliste:
Le temps existe, les voyages dans le temps non.

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Antus le 15/1/2011, 12:50

c'est le combat entre Einstein et Newtown
Newtown dit que il y a une horloge Universelle
Einstein que tout est relatif et que donc le temps n'est pas pareil partout ( ce n'est pas moi qui aie imaginer ça en premier, Einstein l'a démontré (E=mc2) et je suis d'accord avec lui)
mais des expériences sont en cour en ce moment même pour déterminé lequel des deux a raison.

mais je n'ai pas dit que le temps est cassable : on accélère le temps pour nous et on le diminue chez les autres on se déplace plus vite dans le temps donc en quelque sorte on voyage dans le temps.

_________________
Antus

Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot. La victoire. La victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie. Winston Churchill
avatar
Antus

Messages : 300
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 20
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine... . »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Admin le 18/1/2011, 16:25

Mais enfin !!!!!!!!!!!!!!!!! Antus !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Il n'y a plus de combat Newton/Einstein qui vaille !!!!!!!!!!!!!!!
Newton est RIN-GARD !!!!!!!!!!!
La théorie d'Einstein a depuis lloonnggtteemmppss été démontré au détriment de celle de Newton !
La plasticité du temps est une conséquence directe de la relativité générale !

Sinon petite question: Considère-tu le futur comme un voyage dans le temps ?

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Ricocha le 18/1/2011, 16:55

Pour moi, oui. Tu vas très très très très et très vite.
Pour toi il se passe 1 seconde et les autres 10 secondes.
Augmentons les chiffres :
Pour toi il se passe 1 an et les autres 10 ans.
pour toi tu n'as pas fait de voyage dans le temps mais pour les autres si.

_________________

Ricocha
Fondateur & Administrateur
avatar
Ricocha

Messages : 65
Date d'inscription : 17/05/2010
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Admin le 18/1/2011, 17:36

C'est ce que je voulais dire: il n'y pas de voyage dans le temps "absolu" mais que une voyage dans le temps qui implique un changement d'esapce (dans ton exemple moi, toi).
En gros, la simultaneité spatiale n'exsite pas plus que la simultanieté temporelle.

Tiens au fait, si je vais plus vite que toi, je resens le temps plus lentement par rapport à toi.
C'est l'inverse que tu voulais dire.
Ou tu voulais parler "en général", la réalité.
Mais, c'est justement l'erreur de toi.... et de Newton.
Il n'y a pas de temps absolu.

En fait, il y autant de temps différents que de parts despaces différentes.

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Antus le 19/1/2011, 16:09

Ah ! Admin tu me rassure au début j'avais compris que tu étais un adèpte des théories de Newtown... Rolling Eyes

mais sinon rico a parfaitement comprit (la vitesse pour diminuer le temps par dix comme dans l'exemple de rico est 299 699 Km/sec environ) je suis allé a l'expo Science et Fiction a la cité des sciences et de l'industrie (je la conseille) et dans la partie voyage dans le temps ils expliquaient clairement que cela fonctionne comme cela selon la relativité. après c'est sur ce voyage dure 1 ans pour avancer de 9 ans mais c'est quand même un voyage.

_________________
Antus

Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot. La victoire. La victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie. Winston Churchill
avatar
Antus

Messages : 300
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 20
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine... . »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Admin le 15/4/2011, 16:29

Je suis un peu vexé que tu m'ait cru si archaïque......
J'ai au contraire critiqué les conceptions absolus du temps , dont font partie un temps déchirable ou absolu, celui de Newton. Mais en même temps, il paraît que je n'ai pas le don d'être clair.... Wink Smile
C'est sur cette différence que je voulais insister. En fait, dans ma définition du temps, je ne trouve pas ça comme un voyage dans le temps.

Ces précisions données, une question reste :
Peut-considérer comme un voyage dans le temps une telle accélération ?
Elle n'est en effet que relative et concerne deux régions de l'espace différente.


Dernière édition par Admin le 29/11/2011, 22:07, édité 2 fois (Raison : Fusion)

_________________
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort." Nietzsche
avatar
Admin

Messages : 943
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Antus le 19/4/2011, 09:57

dans tout voyage il y a déplacement et un minimum de temps passé a faire le voyage : donc pour moi il s'agit bien d'un voyage.

_________________
Antus

Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot. La victoire. La victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie. Winston Churchill
avatar
Antus

Messages : 300
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 20
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine... . »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du voyage dans le temps

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum